www.moliere.com
25jan/130

Uderzo et Mickey en vedette à Angoulême

Uderzo

(Photo : Albert Uderzo © Dion)

Le festival de la BD d’Angoulême soufflera ses 40 bougies du 31 janvier au 3 février avec Cultura et une programmation qui fait la part belle aux expositions sur Uderzo ou encore Mickey & Donald.

L’édition 2013 du Festival international de la BD d’Angoulême (FIBD) comprendra cette année plusieurs nouveautés: Cultura comme sponsor, une programmation centrée sur des icônes du genre ou encore le départ du directeur artistique Benoît Mouchart, futur directeur éditorial BD de Casterman.

Cultura, la chaîne de 52 grandes surfaces culturelles assurera la «promotion des livres de la sélection officielle et du palmarès», la «promotion d’auteurs et d’expositions», une «offre d’activités interactives» et un«soutien aux spectacles vivants» selon Franck Bondoux, délégué général du festival.

Le montant des subventions publiques pour cette 40e édition est le même que celui de l’année dernière, soit un total de 1 838 210 euros, dont 542 600 euros pour la Ville et le Grand Angoulême, et 125 000 euros pour le CNL. A noter cependant que le prix du Public, organisé en partenariat avec la Fnac et la SNCF, ne figure pas au programme cette année. Les albums en compétition officielle sont cette année au nombre de 32, contre 58 en 2011.

Parmi les expositions phares de cette édition: «Uderzo in extenso», rétrospective de l’œuvre du créateur de nombreuses séries et personnages. L’exposition «Jean-Claude Denis» rendra hommage au grand prix 2012, auteur de Zone blancheTous à Matha, et de Luc Leroi reprend tout à zéro. «Mickey & Donald, tout un art» évoquera l’influence des deux personnages sur de nombreux auteurs de BD, de 1930 à nos jours.

Benoît Mouchart, directeur artistique chargé de la programmation du Festival d’Angoulême depuis dix ans, a été nommé à la direction éditoriale BD de Casterman à compter du 18 mars. Il «n’assistera pas aux délibérations du Grand Jury (dans lesquels, de toute façon, il n’intervenait pas) et de l’Académie des Grands Prix»selon un communiqué du 16 janvier.

Au programme figurent aussi des rencontres. Le légendaire mangaka Leiji Matsumoto, auteur de Capitaine Albator et Galaxy Express 999, sera présent. A cette occasion, un «marathon Albator» est organisé: l’intégralité de la série de dessins animés sera diffusée, soit quatorze heures de projection continue. Côté spectacle, Zep sera aux commandes des quatre concerts de dessins, mettant en scène musiciens et dessinateurs, qui, tout en suivant un scénario et une partition élaborés en amont, laissent place à l’improvisation.

 Via LivresHebdo.fr

 

Commentaires (0) Trackbacks (0)

Aucun commentaire pour l'instant


Leave a comment

Aucun trackbacks pour l'instant